Aquarelle

Mes produits aquarellables chouchous

Je suis débutante en matière d’aquarelle… et j’aime ça.

Si je suis un cours d’aquarelle, vais-je perdre le plaisir de tester, d’essayer, de jouer? Vais-je tomber dans la quête du papier parfait, du pinceau rare en poils de vison, et me limiter à certains principes rigides?

J’ai vécu ce genre de blocage à plusieurs occasions. Lorsqu’un loisir devenait sérieux, réglementé ou compétitif, je ne ressentais plus la liberté d’essayer, d’explorer… et je laissais tomber. Je ne m’amusais plus.
Présentement, je manipule simplement les pigments. Je joue avec la transparence de ce médium, je superpose et mélange les couleurs et je dépasse mes appréhensions techniques. J’apprécie vraiment!

Je vous ai donc concocté une liste de mes produits chouchous, à prix doux. À l’aube du temps des Fêtes, ça se prend bien.

1. Boîtier d’aquarelle Koi de Sakura

Ce boîtier compact est génial et s’amène partout. Avec ses 24 pastilles de couleurs riches et pigmentées et son pinceau qu’on peut remplir d’eau (inclus), il me comble de bonheur et ravit aussi mes enfants.

AquarelleKoi

Boîtier d’aquarelle Koi de Sakura

2. Crayons aquarellables Derwent Inktense

Ces crayons très pigmentés sont versatiles; on peut les utiliser à sec ou avec de l’eau. Ils peuvent être utilisés en traits foncés et vibrants ou en fini délavé, dilué. Les couleurs se mêlent bien ensemble et une fois séchées, elles deviennent permanentes (d’où le nom Ink). Dans l’ensemble de 24 crayons que je possède, il y a également le Outliner qui nous permet de tracer des contours, comme un crayon de plomb et n’est pas aquarellable. Lorsqu’on essaie ces crayons, les couleurs des autres crayons aquarellables nous semblent bien fades.

Projet à essayer : les Inktense sur du tissu

DerwentInktense

Crayons aquarellables Derwent Inktense

3. Caran d’Ache Neocolor II

Ces pastels à la cire aquarellables sont bien connus de plusieurs parents qui les utilisent pour maquiller leurs enfants. On peut les utiliser dans nos créations en gribouillant sur notre papier et en mouillant la couleur avec de l’eau pour créer une teinte pigmentée qui se mêle très bien. On peut également frotter la pointe de notre pinceau sur les craies pour ajouter de petites touches de couleurs précises.  Pour ma part, un ensemble de 10 couleurs me suffit, auquel j’ai ajouté des craies de couleur chair à l’unité. Enfin, voilà un autre produit qui se transporte bien!

neocolorII

Caran d’Ache Neocolor II

4. Portfolio Watersoluble Oil Pastels

Glissante comme un rouge à lèvres, cette craie de pastel à l’huile soluble à l’eau est étonnante. C’est grâce à Connie Hozvicka de Dirty Footprints Studio que j’ai découvert ce médium intrigant. On peut l’utiliser à sec, seul ou en superposition de couches, comme un pastel gras. Les couleurs se mêlent bien. On peut tremper directement notre craie dans l’eau pour remplir de grandes zones ou utiliser les craies sur un papier mouillé, comme les Neocolor II. On en ressort avec des mains sales assurément! Seul bémol pour mon nez sensible, l’odeur d’huile assez forte. Mais le bas prix et la qualité des pigments compensent!

portfolioOilSoluble2

Portfolio Watersoluble Oil Pastels

portfolioOilSoluble

5. Feutres aquarellables Winsor & Newton

Je n’ai qu’un seul crayon de cette marque et je l’adore. D’un côté, une pointe fine permettant les détails, de l’autre, une pointe pinceau parfaite, ni trop souple, ni trop rigide. Les couleurs sont vives et on peut les nuancer en un joli dégradé avec de l’eau. La couleur ne devient pas permanente comme avec les Inktense, elle reste aquarellable une fois séchée et permet les retouches. Bonne alternative en voyage accompagnés d’un pinceau à remplir d’eau.

WinsorNewton

Feutre aquarellable Winsor & Newton

Mention prix doux : Aquarelle Yarka semi-humide

Produit à bas prix, couleurs très pigmentées et vibrantes quoiqu’un peu collantes. Petit boîtier compact qui se transporte bien. Le pinceau est cependant inutile avec ses poils trop mous. Parfait pour les enfants.

yarka

Aquarelle Yarka semi-humide

Sur ma liste au Père Noël il y a :

Je ne me suis pas encore lancée dans les aquarelles de haute qualité, qui, j’en suis sûre, me plairaient beaucoup mais plairaient moins à mon budget! Faites-moi part de vos produits préférés en commentaire afin de me titiller… 😉

Je ne reçois aucune contribution de la part de ces compagnies.

Peindre à l’aquarelle sur les pages d’un livre

Le livre est pour moi un objet presque sacré. C’est une oeuvre d’art en soi.

Auparavant, j’en ouvrais les pages soigneusement, sans les froisser… Je me retenais d’annoter et encore moins de surligner! (du fluo, sacrilège!). C’est ce qu’on apprend habituellement à l’école lorsqu’on est jeune : on doit respecter le livre, et je suis d’accord.

Cependant, depuis quelque temps, je m’accorde une nouvelle liberté. Je vois maintenant le livre comme un outil avec lequel j’interagis, avec qui je converse. J’écris, je note, je fais des liens, je dessine dans la marge (quand ce n’est pas un livre de la bibliothèque!). Je me donne la permission.

Lorsqu’un livre prend la poussière dans notre bibliothèque, on peut lui donner une seconde vie. Les romans, dictionnaires, atlas, livres pour enfants, ou même annuaires sont des matières à explorer.

Le livre comme support créatif

Armés de patience et de minutie, certains artistes découpent et sculptent carrément à même les livres.

Pour ma part, j’adore déchirer des pages de livres afin de les utiliser dans des collages. Les mots en transparence apportent une profondeur à une oeuvre et parfois, amènent un sens que l’on ne soupçonnait pas.

Aussi, peindre sur des pages procure un avantage à ne pas négliger : celui de ne pas faire face à une page blanche!

oiseau_sentinellecreative

(Dessin créé avec des crayons aquarellables Derwent Inktense et de l’acrylique, sans apprêt.)

Gesso ou non?

Lorsque l’on veut peindre sur des pages d’un beau vieux livre, on se bute parfois à la fragilité du papier. Le papier boit beaucoup l’eau. Afin d’apporter une durabilité plus grande et éviter l’effritement prématuré de la page de livre sur laquelle on peint, il est conseillé de lui appliquer une couche mince de gesso. Ci-dessous, j’ai tenté l’expérience avec du gesso transparent.

gessotransparent

J’ai également collé les feuilles du livre sur un carton épais avant de les peindre car si on peint sur la page seule, sans support, elle gondole.

AvecSansGessoTxT

dripping

 Mes constats

Avec du gesso transparent

  • Le gesso transparent apporte une texture granuleuse au papier, une adhérence. L’eau est absorbée moins rapidement, ce qui permet de jouer avec la peinture autrement. C’est une sensation spéciale de peindre à l’aquarelle sur ce type d’apprêt. On ne peut sûrement pas y faire toutes les techniques d’aquarelle classique et le mélange des couleurs se fait plus difficilement, mais le plaisir de la transparence est de la partie. Les couleurs semblent plus vibrantes, moins fades.

Sans gesso

  • Peindre sur la page directement, sans gesso, est très agréable, même si le papier que j’ai utilisé est beaucoup plus absorbant qu’un papier pour aquarelle. Cependant, ma page commence déjà à gondoler et à friser un peu, même si je l’ai collée à un carton épais. Il faut dire que les pages du livre que j’ai employé commencent à dater (1954)!

Compromis

  • J’ai recouvert une page de gesso transparent après l’avoir peinte. Résultat très intéressant et les couleurs ont tenu le coup. Reste qu’elles sont plus atténuées que lorsqu’on peint SUR le gesso.

N’hésitez pas à partager en commentaire vos expérimentations et vos impressions!

Liens inspirants

Greta Scholtz, artiste sculptant les livres

Sélection Pinterest

Utilisation des livres en art-thérapie (Douglas)

Comment préparer et utiliser un livre comme journal créatif (anglais)

Peindre sur des pages de livres (anglais)

Page Facebook Sentinelle créative